Les incontournables de la Bolivie:
on aura (presque) tout vu !
Terra bolivia


  • Hébergement chez l'habitant , Hôtel , Auberge

  • Transport en commun , 4x4 privatif

  • Le meilleur de l'altiplano bolivien

  • 20 jours (rentabilisons nos 25h de voyage !)

La Bolivie c’est : le Salar d'Uyuni, le lac Titicaca, l’altitude, les Andes… mais c’est aussi un bain de diversité, d’inattendu, des marchés multicolores, des paysages incroyables, une géographie et une biodiversité surprenantes. La Bolivie, il faut la vivre, prendre le temps d’en découvrir ses racines, sa culture andine et son territoire. Le peuple bolivien, dans sa diversité et avec ses influences indigène, inca, espagnole, est attaché à ses traditions, à la Terre - la Pachamama, et à ce qu’elle lui offre.

Voyager en Bolivie et y découvrir ses multiples facettes


C’est au rythme de l’Altiplano que nous souhaitons vous faire découvrir nos incontournables à visiter en Bolivie, nos bons plans de voyage, les meilleures choses à voir dans ce pays extraordinaire encore peu touristique, situé au cœur de l'Amérique du sud. Nous aimons arpenter les marchés de la Paz, naviguer en voilier sur le lac Titicaca, berceau inca, et nous immerger dans les traditions aymaras au cœur des montagnes de la Cordillère Royale. Nous aimons partir en expédition dans les déserts du Grand Sud, au cœur des forces de la Terre. Nous retrouvons Marlène, Céline et Christophe pour un “vis ma vie de local” dans les villes coloniales de Sucre et Potosi. Et surtout, nous aimons nous laisser porter par nos envies du moment et nous laisser la possibilité de décider sur place de la couleur de nos aventures en Bolivie : culture de la coca dans la partie amazonienne des Yungas, ou visite des grands espaces et volcans du Parc national Sajama par exemple.

Tourisme responsable et durable en Bolivie


Nous partons vers l’inconnu et nous revenons grandis par l’inattendu, avec un bagage supplémentaire : la conscience de ce qui nous environne. Nous vous racontons la Bolivie, comme nous la vivons et à travers nos expériences, loin du tourisme de masse, et vos guides vous partageront son histoire. En tant qu'agence de voyage en Bolivie, nous prenons nos responsabilités envers l’environnement et les sociétés, en transmettant, par notre manière de voyager, notre conscience du besoin de transition. Une transition vers des modes de vie plus simples, plus sobres en énergie, plus responsables. Un voyage en Bolivie, grâce à ses rencontres et expériences, guide notre réflexion.

La Paz, entre marchés et téléphériques


Ville métissée et contrastée, La Paz est le parfait échantillon d'un pays tout entier. Capitale la plus haute du monde, la Paz est une destination incontournable et notre point de départ pour un séjour unique en pays andin.

De Sopocachi au centre historique de la Paz


Nous commençons la 1ère étape de notre voyage en Bolivie toute en douceur, en flânant dans les rues paisibles de Sopocachi. Nous y découvrons des petites boutiques et des bars sympas qui méritent le détour. Au marché de Sopocachi, nous savourons un maté de coca, cette boisson sacrée et traditionnelle, remède miracle contre le mal d’altitude.

Nous traversons ensuite quelques rues pour se retrouver dans le centre historique, également centre d'affaires. Ces mondes coexistent avec comme seul point commun, le joyeux chaos permanent si caractéristique des grandes villes. Puis, nous nous dirigeons vers la calle Jaen, l'une des rares rues préservées de l'époque coloniale à La Paz. Pavée et bordée de jolies maisons colorées, nous y découvrons des cours intérieures pittoresques, des galeries d’art et des musées.

Voyager comme un local en téléphérique


Nous survolons la Paz en téléphérique en direction de El Alto. Sous nos yeux : des petites maisons à perte de vue, des cours intérieures et des terrasses où sèchent les vêtements traditionnels et les costumes de danse. Perchés sur les flancs des falaises se tiennent les chamans qui orchestrent des cérémonies d’offrandes à la Pachamama, la Terre-Mère. Profitons-en pour leur demander une lecture des feuilles de coca !

Un petit extra ? Une immersion en Bolivie ne peut être complète sans un passage dans un groupe de danse traditionnelle. Les danses boliviennes sont une véritable représentation de la mixité de la culture bolivienne. Le Carnaval est le moment d’abolir les hiérarchies, de vaincre les tabous et d’exprimer, derrière les masques, tous ces mondes occultes si présents dans les croyances. Tentés par l’idée de participer à une répétition de Tinku, Diablada ou Llamerada ? Un groupe de danseurs nous apprendra avec fierté les pas et la signification de leur chorégraphie. Pour l’exercice, l’endurance est la clé. À presque 4 000 mètres d’altitude, le manque d’oxygène se fait bien sentir.

Traversée du lac Titicaca en catamaran

Nous continuons les incontournables de Bolivie par la découverte du légendaire lac Titicaca, de Copacabana et de la mystérieuse Île du Soleil.

Copacabana, sur les berges du lac


Rendez-vous au cimetière général de La Paz de bonne heure; plutôt qu’un transport privé, je recommande de prendre un minibus collectif en direction de Copacabana, sur les bords du lac Titicaca. Le trajet prend ainsi une autre dimension, le parcours en lui-même est une vraie aventure. Après les embouteillages de la sortie de La Paz et de l'Alto, nous voilà partis sur une route cabossée, musique andine à fond dans les oreilles, odeur de feuille de coca mâchée dans les narines. A notre gauche, par temps clair, le Sajama, point culminant de Bolivie avec ses 6542 mètres d'altitude; à notre droite, la Cordillère des Andes. À mi-chemin, le lac commence à se dévoiler.

Bienvenue sur la Isla del Sol


Passons la nuit sur l'Île du Soleil, berceau de l'empire inca. C’est l’île la plus étendue du Titicaca, le plus haut lac navigable du monde situé à la frontière avec le Pérou. C’est aussi celle qui abrite le plus de sites archéologiques, de temples et de lieux sacrés. C’est enfin un endroit imprégné de légendes, encore bien présentes dans l’esprit de ses habitants.

De là nous embarquons à bord d’un catamaran, construit par des jeunes de la communauté locale de Santiago de Huata, de l’autre côté du lac. La traversée du lac Titicaca est paisible, au rythme du vent, nous laissant le temps d’admirer, l'Île de la Lune, et la Cordillère Royale en fond. Un moment magique, hors du temps… Une expérience insolite et unique que je conseille de vivre avec Terra Bolivia !

Vis ma vie d’Aymara en Cordillère Royale

En route pour le cœur de la Cordillère, où nous passerons deux jours accueillis par la famille Quispe. Jaime et Marisol nous reçoivent chez eux à Tuni, un hameau aymara à 4400 mètres d’altitude, habité par une dizaine de familles. Nous nous laissons vivre aux pieds des montagnes et des nombreux sommets de la Cordillère Royale. Nous accompagnons leur fille Vicky à l'école du village. Pourquoi ne pas s’essayer à un cours de langue aymara, le dialecte local de la région ? Puis nous participons à la préparation des repas avec Marisol et aidons Jaime aux différentes tâches en fonction de la saison et des besoins. Nous vivons au rythme des locaux entre tonte des lamas, fabrication de matelas en paille et récolte des papas.

Circuit 4x4 dans les déserts d’Uyuni et du Sud Lipez

Une nouvelle étape de notre aventure en Bolivie nous attend. Nous partons pour le Grand Sud bolivien pour un itinéraire de 5 jours d’expédition 4x4, en direction de régions magiques encore inexplorées et mystérieuses. Nous poursuivons notre voyage dans un bus de nuit en direction d’Uyuni. Sièges inclinables, petit en-cas, plus confortable qu’un avion et moins d’émission de CO2 !

Le Sud Lipez et la réserve naturelle Eduardo Avaroa


Mon itinéraire préféré commence par la région de Lípez. Nous arpentons les coins et recoins de la Ciudad del Encanto et la Ciudad de Roma, un incroyable spectacle naturel de formations géologiques de toutes formes.

Au milieu de ce paysage très minéral, nous longeons également des lagunes colorées, dont la Laguna Celeste au pied du volcan Uturuncu (6 012 mètres d’altitude), qui dégage encore des fumerolles aux odeurs de soufre. Nous croisons des vicuñas, vizcachas, ñandús, flamants roses, abrités par la réserve naturelle Eduardo Avaroa, en bordure du Chili. Nous roulons plein ouest, en direction de la Laguna Colorada, des geysers Sol de Mañana, situés dans un cratère volcanique émettant des vapeurs de soufre et des jets d’eau chaude allant de 10 à 50 mètres de haut.

Nous traversons le désert de Dali (ainsi nommé en raison des paysages qui rappellent certains des tableaux du maître) et parvenons jusqu’à la Laguna Blanca et à la Laguna Verde. Nous assistons alors à un curieux phénomène : le vent se lève et la Laguna Verde prend alors une teinte vert émeraude spectaculaire. Nous touchons presque le Chili avant de remonter vers le désert de Siloli et son fameux « arbre de pierre ». Cap au nord, nous longeons la frontière chilienne en empruntant la « route des joyaux » : Laguna Honda, Ch’arkota, Hedionda et Cañapa, sanctuaires de 3 variétés de flamants roses.

Le Salar d’Uyuni, plus grand désert de sel au monde


Nous finissons notre aventure en beauté avec le Salar d’Uyuni ! La sensation est unique : l’horizon n’a plus de limite et l’immensité invite au silence. Nous roulons sur cette immense étendue blanche pour atteindre la Isla Incahuasi (l’île aux cactus). Cette surprenante île d’origine volcanique, perdue en plein cœur du Salar d’Uyuni, offre un point de vue imprenable sur le désert de sel et les volcans environnants.

L'immanquable : un apéritif au coucher du soleil avec un petit verre de vin d'altitude bolivien !

À la découverte du passé colonial bolivien à Potosi

Nous poursuivons notre voyage en Bolivie par la découverte des villes coloniales de Potosi et Sucre.

Plongée dans la réalité des mines d’argent


Marlène nous accueille à Potosi pour nous faire vivre une immersion dans son passé de travailleuse de la mine d’argent, ancienne source de richesse du continent européen. Nous déjeunons chez ses proches puis échangeons avec les mineurs. Avec leur aide, nous nous glissons dans les tunnels des mines du Cerro Rico.




Rencontres et traditions à Sucre, la plus belle ville de Bolivie

À Sucre, nous retrouvons Céline, une française installée en Bolivie. Nous commençons la journée par un cours de cuisine traditionnelle puis suivons notre guide dans les ruelles de la ville coloniale inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Nous sommes conquis par son architecture blanche et ses églises. Entre la Casa de la Libertad et le musée ASUS, nous passons par sa boutique d'artisanat, à l’image de l’ambiance bohème de la ville.

Le lendemain c’est au tour de Christophe d’être notre guide pour la journée. Ce Français installé en Bolivie depuis des années, est un homme passionnant à la fois consul honoraire de France, chauffeur, et producteur de liqueur locale. Il nous fait découvrir ses endroits préférés de la campagne chuquisaqueña et sa culture quechua. Nous déjeunons avec sa famille d’adoption à Candelaria et découvrons les secrets du tissage, spécificité artisanale de la région.

Coroico, au bord de l’Amazonie bolivienne

Je vous propose maintenant de descendre de nos hauteurs vers la région pré-tropicale des Yungas. On y apprécie la chaleur et la végétation verte et luxuriante. On peut choisir la veille entre une petite dose d’adrénaline avec une descente en VTT de la Cumbre, à plus de 5000 mètres d’altitude, jusqu’à la vallée tropicale aux portes de l'Amazonie par la Route de la Mort; ou une descente plus tranquille en véhicule partagé, direction Coroico. Coup de cœur pour ce village paisible et petit paradis terrestre qui nous offre un aperçu de la jungle du Madidi. Nous partons à la rencontre des planteurs de café, qui ont su valoriser leurs terrains et sortir de la production, non vertueuse et intensive, de la feuille de coca si populaire dans la région. Nous traversons les champs de café et de coca et échangeons avec les producteurs.

Le parc national du Sajama, joyau caché de Bolivie

Envie de grands espaces au pied des volcans à la frontière chilienne ?

Nous terminons notre voyage sur mesure en Bolivie, en compagnie de Marcelo, qui nous reçoit aux petits soins dans une région peu fréquentée du pays. Nous explorons avec lui le parc Sajama et ses 3 imposants volcans : le Sajama, sommet le plus haut de Bolivie (6542m); et les jumeaux, le Parinacota (6348m) et le Pomerape (6240m). Nous croisons les seuls habitants des lieux : alpagas, vigognes et ñandus (cousins de l’autruche) quand la chance nous sourit.

Nous nous rendons ensuite à la Laguna Sorapata, lieu à la nature et biodiversité préservées. Nous croiserons notamment des foulques géantes, oiseaux aquatiques qui construisent leurs nids sur la lagune, comme de grandes plateformes flottantes faites d’algues et d’herbes. Nous prenons le temps d’une pause en fin de journée, pour nous baigner dans les sources d’eau chaude naturelle. L’air extérieur est frais avec un petit vent, météo classique au Sajama. L’eau chaude de la source fume à sa surface, nous sommes entourés des trois sommets enneigés, il n’y a pas un bruit… c’est un de ces rares moments d’exclusivité totale que l'on peut vivre uniquement en Bolivie !

Ce voyage vous inspire ?

À découvrir également

Contactez-nous