Terra Bolivia » Voyages multi-pays » Les grands espaces de l’Altiplano en 14 jours : Chili et Bolivie

Les grands espaces de l'Altiplano : Chili et Bolivie

Les grands espaces de l'Altiplano s'offrent à vous dans ce circuit combiné Chili et Bolivie. Vous découvrez les incontournables des 2 pays lors de cette expédition 4x4 unique !

Combiné, Trekking
14 Jours

CARTE

JOUR PAR JOUR

JOUR
5

Paso Hito Cajon - Laguna Colorada

Nous retrouvons notre chauffeur bolivien et son véhicule au poste frontière d’Hito Cajon, point d’entrée de la région du Lipez. Nous allons parcourir aujourd’hui environ 100 km en 4x4 privé : une traversée entre 4200 et 4750 m d’altitude au milieu de paysages époustouflants. Nous arrivons en fin de matinée à la laguna Blanca et à la laguna Verde, situées au pied des volcans Juriques et Licancabur (5704 et 5960 m alt.). Nous traversons ensuite le désert de Dali (4750 m alt.). Le fort vent qui souffle ici a forgé de surprenantes formations rocheuses qui rappellent les tableaux du maître. Puis, nous rejoignons les thermes de Polques en longeant la laguna Salada. Préparez-vous à une expérience surprenante : un bain chaud dans une eau à 30°C, à près de 4200 m d’altitude, au milieu d’un désert glacé et d’un paysage spectaculaire parsemé de volcans. C’est donc réchauffés que nous remontons dans les 4x4 pour rejoindre les geysers Sol de Mañana (4850 m alt.), cratère volcanique qui crache des effusions de vapeurs de soufre et d’eaux lourdes. Dernière étape : la laguna Colorada (4278 m alt.), au bord de laquelle nous passerons la nuit. Cette lagune tient son intense coloration rouge-brique de la présence de phytoplancton qui réagit à la lumière du soleil et attire une partie de l’année des colonies de flamands roses.

Nuit à l'auberge Latitudes (confort sommaire : absence de chauffage et d´eau chaude).

Il est parfois possible d´être en chambre privée.

Nous vous recommandons d´avoir un sac de couchage avec vous.

Logement du guide accompagnateur.

Laguna Colorada - San Juan

Nous continuons aujourd’hui notre découverte des paysages du Sud Lipez… Cap au nord ce matin vers le désert de Siloli (4700 m alt.), où nous découvrons le fameux "arbre de pierre". Ouvrez l’œil : cette zone est prisée des viscaches (lapins andins) ! Nous longeons ensuite la frontière chilienne en empruntant la "route des joyaux" qui borde les lagunes Honda, Ch’arkota, Hedionda et Cañapa, sanctuaires de trois variétés de flamants roses. Nous nous arrêtons au mirador du volcan Ollagüe (5868 m alt.). Ce volcan toujours actif abrite l’une des mines de soufre les plus hautes du monde. Nous traversons ensuite le petit salar de Chiguana, aux pieds du volcan Tomasamil (5900 m alt.). Notre journée se termine après 230 km dans le village de San Juan (3600 m alt.), où se trouvent de spectaculaires momies des "seigneurs des Lipez" (1200 après J.C) et un intéressant petit musée.

Nuit à l'auberge La Cabaña de Sal*.

JOUR
7

San Juan - Jirira

Fin de notre traversée aujourd’hui : nous partons à la découverte du plus grand désert de sel au monde ! De San Juan, deux heures de piste nous permettent d’atteindre le salar d’Uyuni (3650 m alt.). Nous roulons environ une demi-heure (34 km) sur cette immense étendue blanche pour atteindre l’île d’Incahuasi. Cette surprenante île d’origine volcanique, perdue en plein cœur du salar, offre un point de vue imprenable sur le désert de sel et les volcans environnants. Elle est recouverte de stromatolithes et de cactus géants (les stromatolithes sont des colonies bactériennes fossilisées, premières traces de vie sur Terre). L’après-midi, nous continuons notre traversée pendant 46 km (une demi-heure) jusqu’à l’extrémité nord du salar. Nous passerons la nuit au bord du salar, aux pieds du volcan Tunupa (5432 m alt.) dans le petit village de Jirira. Avant d’y arriver, nous nous arrêtons dans le village voisin, Coquesa, célèbre pour ses momies Chipayas.

Nuit à l'auberge Doña Lupe*.

(confort sommaire : absence de chauffage et d´eau chaude).

Chambre Secteur Salar.

JOUR
8

Jirira - Paso Pisiga

Ascension partielle - aucune difficulté technique - bonne condition physique requise Nous partons tôt ce matin pour l’ascension du volcan Tunupa. Ce volcan, que les minéraux colorent de multiples teintes orangées, est situé à seulement quelques kilomètres du salar. Il doit son nom à une importante divinité andine pré-inca, reine des volcans et des orages. Notre 4x4 nous amène au bout de la piste au-dessus du village et nous commençons notre randonnée à une altitude de 3850 m. Nous atteignons le mirador à 4700 m après 3 à 4 heures de marche. Quelle vue ! Nous dominons le plus grand désert de sel au monde : on pourrait croire à une mer de nuages ou même à un océan, mais non, il s’agit bien d’une mer de sel. Le sommet du Tunupa (5432 m alt.) ne peut malheureusement être envisagé car l’ascension devient trop dangereuse après le mirador (passage de barres rocheuses). Nous redescendons donc du mirador vers Tahua et reprenons la route en 4x4 vers Uyuni, où nous arrivons en fin d’après-midi, après environ 2h30 de route (140 km). En chemin, nous nous arrêtons visiter un hôtel de sel et une exploitation de sel. Temps de marche : 4h - Dénivelé : +850m / -850m Après celui d’Uyuni, nous nous rendons sur le salar de Coipasa, deuxième du pays et cinquième plus grand au monde. Le salar de Coipasa, situé à la même altitude que celui d’Uyuni (3650 m alt.), est très peu fréquenté excepté par d'énormes camions qui transportent le sel qu’on en extrait. Nous sommes en plein cœur de l'altiplano sauvage, au milieu de paysages arides, cernés par les volcans qui bordent la frontière chilienne toute proche. Après avoir parcouru environ 170 km (environ 3h30 de route), nous passons la frontière au poste de Pisiga, où votre chauffeur chilien vous attend.