Terra Bolivia » Culture » Découvrez les Missions Jésuites, joyaux de la Chiquitania

Tour des missions jésuites

Ce module nous entraîne à la découverte des principales Missions (ou “Reducciones”) de la Chiquitania, fondées par les Jésuites à la fin du XVIIème siècle. Elles conservent de cette époque leurs églises, véritables joyaux de l’architecture baroque (restaurées, voire pour certaines reconstruites), un urbanisme particulier, et des coutumes religieuses et folkloriques toujours vivaces. Ici, comme dans la région de Moxos (Amazonie bolivienne) et au Paraguay, les missionnaires voulurent transformer en réalité une utopie : celle de la création sur terre de la “ville de Dieu”, et d’une évangélisation pacifique des populations indigènes. Et c’est patiemment qu’ils surent unifier, grâce à une religion, une langue (le Chiquitano) et des normes sociales communes, des Indiens de cultures différentes. Ces derniers, nomades jusqu’à l’implantation des Missions, furent non seulement initiés à l’agriculture, mais aussi à la peinture, la sculpture, la musique et la danse, tous arts pour lesquels ils démontrèrent une habilité et une capacité d’apprentissage spectaculaires. La réussite de cet ambitieux projet réside dans l’adhésion des Indiens au système qu’instaurèrent les Jésuites, système à la fois démocratique et humaniste. D’une part, si les Jésuites présidaient aux questions d’ordre matériel ou spirituel, les décisions internes étaient prises par un conseil municipal (Cabildo) constitué exclusivement d’indigènes. D’autre part, si la finalité principale des Reducciones était l’évangélisation, il s’agissait aussi de proposer aux Indiens des conditions de vie dignes. On retiendra notamment que les Missions offraient une réelle protection contre les marchands d’esclaves, que l’instruction des enfants était obligatoire et leur travail interdit. Note : un festival international de musique baroque a lieu toutes les années paires, entre le mois de mars et le mois d’avril (dates variables). Cet événement, dont la prochaine édition aura lieu du 24 avril au 4 mai 2014, se déroule sur une douzaine de jours et regroupe plus de 30 groupes de Bolivie et du monde entier (parmi lesquels celui de la célèbre école d’Urubicha, près de Santa Cruz). Les concerts sont répartis entre les différentes missions et la ville de Santa Cruz.

Coup de coeur, Culturel
3 Jours

CARTE

JOUR PAR JOUR

JOUR
1

Santa Cruz - Concepción

Départ de l’hôtel à 07:00 en véhicule privé pour Concepción (4h30). Visite de l’église et du musée des Missions, abrité dans la maison natale du Général Hugo Banzer (dictateur puis Président de Bolivie dans les années 70 et 90).

Ce musée expose les originaux des partitions écrites et exécutées dans les missions. On doit leur conservation aux propres indiens, qui ont préservé et transmis ces documents après l´expulsion des jésuites du royaume d´Espagne en 1767.

Promenade à la lagune Sapocó en fin de journée, possibilité de se baigner.

JOUR
2

Concepción - San Ignacio

Dans la matinée, nous partons pour San Ignacio de Velasco (3h30 de trajet). Nous continuons la route pour faire un circuit en forme de boucle, ce qui nous mènera successivement à la découverte des missions de Santa Ana, San Rafael et San Miguel avant de revenir en fin de journée à San Ignacio de Velasco.

JOUR
3

San Ignacio - Santa Cruz

Le matin visite de l’église de San Ignacio puis départ en véhicule privé pour San Javier, première mission jésuite, fondée en 1691, elle accueillit également la première école de musique, ainsi qu´un atelier de fabrication de violons, harpes, clavecins…

Retour à Santa Cruz en fin de journée.