Terra Bolivia » Tourisme » Zoom sur : la route de la mort

Zoom sur : la route de la mort

 

Thomas a travaillé pendant 4 ans sur la route de la mort. Aujourd’hui, il nous raconte l’histoire de cette fameuse route de la mort, située dans la vallée tropicale des Yungas, ainsi que quelques anecdotes. Il nous donne aussi des conseils pour passer un super moment !

 

 

 

 

 

 

La route de la mort, c’est quoi au juste ?

 

Thomas : “Construite dans les années 1930 par les prisonniers paraguayens, la route de la mort avait pour but de relier La Paz à la vallée des Yungas pour ramener fruits, légumes et la fameuse coca. On la surnomme ainsi car c’est une route de montagne étroite avec de nombreux lacets. Elle est considérée comme une route les plus dangereuses au monde notamment pour les véhicules motorisés et de nombreux accidents s’y sont produits. Une nouvelle route a été créée en 2007 ce qui laisse libre chemin aux voyageurs du monde entier en quête de sensations fortes. Très peu de voitures la fréquente désormais.

 

 

Aujourd’hui c’est une descente infernale de 55km que l’on peut faire à vélo. On commence à 4600 mètres d’altitude dans la Cordillère des Andes pour arriver à 1200 mètres d’altitude dans la région des Yungas, en environ 4 heures. Il y en a pour tous les goûts, cela vous plaira si vous recherchez des sensations fortes ou bien tout simplement si vous souhaitez profiter des magnifiques paysages. Le rythme de la descente est d’ailleurs adapté à chacun !”

 

 

 

 

 

 

Qui peut faire une descente de la Route de la Mort en VTT ?

 

Thomas : “De 7 à 79 ans comme le dit la chanson… Le client le plus jeune que j’ai eu avait 8 ans et le plus âgé 90 ans. Donc tout type de public avec une condition physique minimum peut faire cette descente.”

 

 

 

 

Est-ce que c’est dangereux ?

 

Thomas : “Les guides sont très prévenants, ils vous préviennent lorsque vous approchez des passages un peu plus étroits. Les pauses vous permettent de vous reposer pour être vigilants quand vous remontez à vélo et d’échanger avec les guides si vous avez la moindre inquiétude. Descendre la route de la mort ne représente pas un danger plus grand que faire un trek ! L’essentiel est de bien écouter les conseils du guide et ne pas prendre de risques inutiles.”

 

 

 

 

 

À quelle période de l’année peut-on faire le Route de la Mort ?

 

Thomas “Il est possible de faire la descente toute l’année mais il est préférable de le faire en période sèche c’est à dire de Mi-Mai à Octobre.”

 

 

 

 

 

Les recommandations de Thomas :

 

“Ne pas se stresser, prendre son temps et bien écouter les explications du guide. La route est dangereuse si l’on prend des risques mais il n’y a pas de raison qu’il vous arrive quoi que ce soit si vous restez raisonnable !”

Alors ? Ça vous tente ?