Terra Bolivia » En direct du terrain » Bolivie : Expédition en moto et Campement à l’île d’Incahuasi

Bolivie : Expédition en moto et Campement à l’île d’Incahuasi

Récit d’Orlando Calatayud, Réservations & Opérations

Après quelques mois de haute saison mouvementée, voilà une belle occasion pour faire une pause : rejoindre le terrain. Je suis parti avec Lucie pour une escapade de quelques jours dans la région d’Uyuni pour accompagner un groupe, et pas n´importe quel groupe ! J´allais accompagner des motards expérimentés de l’agence « T3 Voyages Extraordinaires » (spécialiste en expédition motos) dont le rêve était de traverser le salar d’Uyuni et de camper tout près de l´île Incahuasi. Ces 50 aventuriers passionnés de motos GS BMW parcouraient en 29 jours l´Amérique du Sud à travers 6 pays : Uruguay, Brésil, Paraguay, Bolivie, Pérou, Chili… Je vous invite à consulter leur site et blog : http://www.t3.fr

 

Nous voilà partis pour quelques jours d´adrénaline !

 

Vendredi 16 octobre – Départ en bus de nuit pour Uyuni

Nous attendions notre départ au bureau de la compagnie du bus touristique. Tout allait parfaitement bien, entourés de jeunes voyageurs partageant leurs expériences de voyage jusqu´au moment où la compagnie nous annonce que le départ serait retardé à cause d’un blocage local à El Alto (la ville surplombant La Paz). Une pause de deux heures nous attendait. ¡Así no más ! C´est la Bolivie !

 

 

Samedi 17 octobre – Uyuni
Bien arrivés à Uyuni, petite ville far West à côte du Salar de Uyuni, qui à l’époque devait sa seule existence à la gare de train qui descendait vers Antofagasta : la route des minéraux. Notre prestataire local, Eloy expert en expéditions sud lipez, nous emmène dans un café dont les installations sont situées dans l´ancienne station de train. Très bon petit-déjeuner pour bien commencer notre périple.

 

Nous empruntons notre route en direction des magnifiques paysages du Salar d´Uyuni et de l’île d’Incahuasi afin de caler les derniers détails du campement des motards qui aurait lieu la nuit d´après. C´est toujours une nouvelle expérience de traverser cette immense mer de sel. Expérience riche en émotions.

 

Une fois les révisions d´organisation faites, nous voilà de retour à Uyuni pour accueillir nos T3 Gringo Roots en provenance de Potosi. Basés à l’entrée de l’hôtel Toñito, nous les attendions (Lucie et moi) avec la plus grande attention… et cela allait durer quatre heures jusqu’à ce que le dernier motard arrive suivi de Scoubidou et Popeye les deux camions 4×4 d´assistance.

 

 

A leur arrivée, les motards rangent leur équipement et leur moto qui rappellent fièrement leurs célèbres prouesses et raids autour du monde. Nous faisons la connaissance du groupe et d´Eric Massiet, le chef, motard expérimenté, leader inné, très décontracté et qui coordonne tout son équipage : un médecin, deux mécaniciens un chauffeur d’assistance et un caméraman reporter et ses 2 véhicules d’assistance bien équipés. Un bon repas les attendait et un repos bien mérité.

 

Dimanche 18 octobre – Objectif : Traversée du salar et campement à l´Île d’Incahuasi

Une fois les derniers renseignements donnés, la caravane de motos accompagnée des 4×4 est prête à partir vers Incahuasi. Après quelques kilomètres, nous pénétrons sur le Salar le plus grand du monde. La sensation est une nouvelle fois unique. Je suis dans le camion Scoubidou. Je vois défiler les motards. Voilà de quoi oublier les moments de stress de l´année.

 

Notre objectif, l´île Incahuasi, apparaît sous la forme d’un mirage. Progressivement l’île commence à se révéler. Cette île, entourée de cactus millénaires, abrite beaucoup de mystères. L’euphorie envahit nos sens ; je prends le temps d´admirer cette beauté surréaliste. Lucie quitte le groupe pour rejoindre les T3 Premium, autre groupe de motards qui arrivait à Uyuni ce jour-là. Une fois sur place, après avoir échangé nos impressions, nous nous attaquons au montage du camping qui n´a pas été facile. Le vent compliquait la tâche.

 

 

Le moment de se donner rendez-vous autour de la table au petit resto (qui a exceptionnellement ouvert pour nous ce soir-là) est arrivé. Nous sommes les seuls sur l´île. L´île et le salar de Uyuni nous appartiennent. Un bref instant nous oublions où nous sommes mais le retour face au vent vers nos tentes, munis de lampe frontale, nous rappelle que nous allions dormir sur le salar dans un sac de couchage.

 

Toute la nuit, le vent a fortement soufflé. Le bruit incessant de nos tentes nous a accompagnés de sorte que nous n´avons pas trouvé le sommeil.

 

 

Lundi 19 octobre – En route vers Huari
Bien réveillés, nous nous réjouissons de rouler à nouveau sur le salar et de nous approcher du volcan Tunupa dont la légende dit qu´il est reconnu comme étant la fille du Dieu omnipotent Viracocha. Suite à une période de sécheresse et d´épidémies, elle s´enfuit en direction de la cordillère Occidentale, où elle fut recueillie par le colosse Sajama, qui en tomba amoureux ». Nous avons la sensation de faire partie de cette célèbre épopée andine.

 

Une piste aride nous conduit vers Salinas, une petite ville qui borde le salar où nous reprenons notre énergie pour continuer vers Huari, village abritant la brasserie la plus réputée de Bolivie. C´est en effet le nom de la célèbre bière bolivienne.

 

Une petite auberge locale nous accueille ce soir-là.

 

 

Mardi 20 octobre – Arrivée à La Paz
Une route asphaltée nous permet de rejoindre La Paz et d´atteindre les 4000 mètres d’altitude pour rejoindre la capitale. Nous prenons un bon moment pour admirer cette ville surprenante située dans une cuvette : d’un côté le sommet de l’Illimani (plus de 6 438 m) qui surplombe la ville et de l’autre El Alto (4149 m), « Deux mondes indifférents l’un à l’autre, qui coexistent à 200 mètres de distance et dont le seul point commun est le chaos permanent et bruyant qui les caractérise ».

 

Nous sommes enfin arrivés à La Paz. Ce fut pour moi une longue et incroyable aventure de suivre ce groupe de motards. Je vous invite à visionner la vidéo ci-dessous !

Vous voulez des sensations fortes, venez découvrir nos expés 4×4 en cliquant ici !