Terra Bolivia » Environnement & Développement » Le Teleferico Paceño s’agrandit !

Le Teleferico Paceño s’agrandit !

La Paz, capitale la plus haute du monde, possède une configuration particulière bien à elle. Le centre-ville est en effet situé dans un canyon aride à 3200 m d’altitude, tandis que l’agglomération de El Alto, est située sur un immense plateau à plus de 4000 m d’altitude qui s’étend de jour en jour. Construit par l’entreprise autrichienne Doppelmayr en 14 mois, le téléphérique La Paz – El Alto, officiellement baptisé Mi Teleférico, est un réseau de téléphériques reliant les quartiers Sud de la ville (Zona Sur) aux hauts plateaux de El Alto.

Mis en service le 30 mai 2014, le réseau compte actuellement 3 lignes. Une seconde phase est en chantier et ajoutera 6 lignes au réseau.

Le transport à La Paz : un chaos organisé

La plupart des habitants de El Alto descendent chaque jour à La Paz pour y travailler. Ceci génère quotidiennement un flux avoisinant les 500 000 personnes. Ces personnes empruntaient habituellement les « collectivos », minibus remplis à craquer. Ce moyen de transport, chaotique au niveau de la sécurité et de la pollution demandait à être remplacé, ou tout au moins amélioré.

Un système moderne et efficace

Ce système fonctionne 17 heures par jour, 360 jours par an et peut transporter 18.000 personnes par heure, selon les projections officielles. Il fonctionne toute la semaine de 5h30 à 22h30. La ligne rouge s’étend sur 2396 mètres et se compose de 109 cabines qui peuvent transporter 100 personnes toutes les 2 minutes entre La Paz et El Alto.

 

 

Le prix du titre de transport par personne est de trois bolivianos par ligne (environ 40 centimes d’euros).

Un projet de grande ampleur

La première ligne inaugurée en mai 2014, la ligne rouge, n’est évidemment pas suffisante pour résoudre les problèmes de transports que causent des milliers d’utilisateurs quotidiens. Deux nouvelles lignes ont ensuite vu le jour : la ligne jaune part d´El Alto, passe par l’avenue de Buenos Aires et se termine dans la zone de San Jorge. La ligne verte, quant à elle, unit la zone de San Jorge à Alto Obrajes et au quartier d’Irpavi dans la zone Sud de La Paz.

 

 

Six nouvelles lignes (violet, bleu, orange, blanc, café et céleste) sont également en construction. Selon Doppelmayr, celles-ci transporteront environ 150.000 passagers par jour. Toutes ces lignes sont aux couleurs de la Whipala, emblématique drapeau rectangulaire aux couleurs utilisées par les ethnies des Andes.

 

 

Venez découvrir nos excursions à La Paz en cliquant ici !