Terra Bolivia » Ascensions » Grande cordée

Grande Cordée en Cordillère Royale

La Cordillère Royale est comme un chapelet où s´enchaînent les « 6000 » ; une barrière de 150 km allant de Sorata jusqu´à La Paz séparant l'étendue désolée de l´Altiplano et du lac Titicaca du bassin Amazonien, dans lequel se jettent les eaux de la fonte des glaciers.
Plus de huit ans à l´arpenter nous permettent aujourd´hui de vous proposer ce circuit hors normes : dans des massifs inexplorés (les andinistes à effectuer ces ascensions se comptent sur les doigts de la main !), loin de toute présence, les recoins les plus secrets de la Cordillère Royale s´offrent à vous.
On débute en douceur au lac Titicaca par une randonnée d’acclimatation. Puis direction le massif du Condoriri, à la forme sans équivoque : le sommet central représente la tête, les deux sommets adjacents les ailes repliées de l´animal.
Nous y effectuons nos trois premières ascensions, en forme d´échauffement (entre 5400 et 5700 m d´altitude).
Puis nous entamons notre traversée à pied de la Cordillère, en parfaite autonomie, qui nous mène tout d´abord au Chachacomani (6050 m), puis à l´Illampu (6380 m), point d´orgue de notre aventure.
Pour andinistes expérimentés et en très bonne conditions physiques, mais surtout avides de grands espaces vierges.
Une expérience à couper le souffle !

Alpinisme, Sport aventure
26 Jours

CARTE

JOUR PAR JOUR

JOUR
1

Aéroport El Alto - La Paz

Un chauffeur vient vous chercher à l'aéroport et vous amène à votre hôtel.

Rencontre avec votre guide de haute montagne : explications du trek et des ascensions, rappel des conseils de sécurité et location du matériel si besoin.

Nuit hôtel Naira***.

JOUR
2

La Paz

Notre chauffeur vient nous chercher à 09h dans le hall de l’hôtel pour une découverte en véhicule privé des plus beaux points de vue de la ville. La Paz, capitale la plus haute du monde, élue comme l’une des sept nouvelles villes-merveilles en 2014, est incroyablement installée au cœur des Andes.

Depuis plusieurs points de la ville nous admirerons les géants de la Cordillère Royale et l’Illimani, protecteur de la ville… Depuis le mirador K’Illi K’Illi et le parc Laykakota nous profitons d’une vue à presque 180° sur la ville. Dans le quartier bohème de Sopocachi, le mirador du Montículo est le point de rendez-vous des amoureux et des jeunes mariés. Depuis 2014, La Paz s’est enrichie d’un nouveau moyen de transport : le téléphérique !

En prenant de la hauteur la vue sur les montagnes environnantes est imprenable et en survolant différents quartiers on découvre les différences sociales de la ville. Nous reprenons la voiture, traversons la riche zone sud et sortons de la ville pour rejoindre la Vallée de la Lune, qui doit son nom à ses étranges formations calcaires. Ici nous pouvons nous promener une petite heure en toute tranquillité. L’après-midi, nous retournons dans le centre historique et flânons au cœur de ses marchés colorés et animés. IMPORTANT : Le mirador K’Illi K’Illi et le parc Laykakota sont fermés le lundi.

Nuit hôtel Naira***.

JOUR
3

La Paz - Copacabana - Yumani

En route vers le plus grand lac navigable au monde (8560 km² partagés entre Pérou et Bolivie) ! À une altitude moyenne de 3800 mètres et entouré des cordillères enneigées, le lac Titicaca est connu pour ses îles pleines de traditions et d’histoire.

Nous quittons La Paz en transport privé pour rejoindre Copacabana, principale municipalité bolivienne en bordure du lac. Pour arriver, nous longeons le lac et la Cordillère Royale pendant 155 km (environ 3h30 de route) et traversons peu avant d’arriver, le détroit de Tiquina en bac.

Nous rejoignons en bateau à moteur privé le Sud de l'île du soleil (1h30).

Nous débarquons au site inca de Pilkokaina, ancien palace inca. Nous marchons pendant 1h sur un sentier dominant le lac pour rejoindre le village de Yumani.

Temps de marche : 1h

Notre déjeuner d’aujourd’hui est un moment particulier : nous partageons l’Apthapi. Probable héritage de la civilisation Tiwanaku, cette tradition Aymara est un moment de partage au sein de la communauté. Chacun apporte un ou plusieurs produits issus de ses cultures ou de son élevage et le dépose sur la nappe coloré en tissu traditionnel ("Aguayo") posé au sol. On s’assoie ensuite tous ensemble autour de ce repas fait de maïs, de fromage, d’œufs, de poisson, de viande grillée ou séchée, de galettes de quinoa et d’une grande variété de pommes de terre.

Notre repas est suivi d’une cérémonie effectuée par un guérisseur traditionnel Aymara, un "Yatiri", qui réalise un hommage à la Pachamama ("la Mère Terre"). Quel endroit plus adapté que l’Ile du Soleil pour vivre cette expérience ? Lieu de rites ancestraux, l’Ile du Soleil tient son nom de l’époque inca pendant laquelle elle était un lieu important pour le culte au Dieu Soleil. Nous sommes ici au cœur des traditions pré-incas et incas, dans un lieu ou nature et traditions sont intactes.

Note : bateau privé à disposition pendant 2 jours pour transport du groupe et portage des sacs pendant les randonnées.

Nuit à l'hôtel Puerta del Sol*.

Dîner inclus.

JOUR
4

Yumani - Copacabana - La Paz

Nous descendons les presque 500 marches du magnifique escalier en pierre qui nous mène à la Fontaine de l´Inca puis au ponton d´embarquement,où nous retrouvons notre bateau à moteur.

Nous nous arrêtons tout d'abord au sud de l'île pour la visite du Palais de Pilko Kaina, qui fut construit par l’Inca Tupac Yupanqui pour ses pèlerinages sur l’île.

Nous poursuivons ensuite la traversée en bateau à moteur (20 minutes) jusqu'à la presqu’île de Yampupata.

Randonnée le long de la péninsule jusqu'à la vierge de Lourdes, en passant par le village perdu de Zampaya (environ 4 à 5h). Nous reprenons ensuite notre bateau jusqu´à Copacabana.

Temps de marche : 4/5h ; Dénivelé : +425m / -595m

Nous quittons Copacabana et le lac Titicaca pour rejoindre La Paz en véhicule privé. Nous arrivons après 155 km de route (environ 3h30).

Nuit hôtel Naira***.

JOUR
5

La Paz - Laguna Khotia - Laguna Ajwani

Transport La Paz - Khotia.

Difficulté : trek d’altitude avec passage de plusieurs cols de 5000 mètres ou plus (au moins un col par jour). De 4 à 7 heures de marche par jour. Bonne condition physique requise. Rencontre avec notre équipe de muletiers puis départ par la droite du lac, sur le versant sud-ouest de la Cordillère. Nous passons un premier col (paso Contador, 4760 m alt.) avant de traverser une zone semi marécageuse, à proximité de la laguna Surakhota. Après environ 4 heures de marche, nous arrivons à la laguna Ajwani (« lagune des oiseaux », 4720 m. alt.). Repas froid. Tout compris.

Nuit au Refuge Ajwani.

JOUR
6

Laguna Ajwani - Laguna Jurikhota

Nous poursuivons notre progression à flanc de montagne. Passage d’un premier col situé à 4900 mètres d'altitude (paso Milluni, 1h45), puis allure tranquille jusqu’à la laguna Sistaña (4650 m alt., 45 minutes). Nouveau passage de col (paso Janchallani, 4950 m alt., 1h30) dans l'après-midi, avant de redescendre vers la splendide laguna Jurikhota (4720 m alt., 1h). Nuit en bivouac.

JOUR
7

Laguna Jurikhota - Laguna Chiarkhota

Depuis la lagune, nous montons sur une pente escarpée pour atteindre la petite laguna Congelada (deux glaciers tombent littéralement dans ses eaux gelées) au bout de 1h30, joyau enchâssé à 4900 mètres d’altitude, au pied du Condoriri (5650 m alt.). Passage d’un nouveau col (Austria, 5120 m alt., 1 heure de montée) avant de redescendre vers la laguna Chiarkhota (4670 m alt., 1 heure de descente), camp de base de l´ascension du Condoriri et du Pequeño Alpamayo. Avant le col, possibilité de monter au Pic Austria ( 5300 m alt.), d’où la vue sur le Condoriri et la Cordillère Royale est sublime (45 minutes de montée et 20 minutes de descente). Nuit en bivouac.

JOUR
8

Laguna Chiarkhota - Pequeño Alpamayo - Tuni

Ascension du Pequeno Alpamayo.

Grade III/AD+, Max 55°.

Départ vers 03:00 du matin. Tentative d’ascension jusqu’au sommet (5-7 h), via le superbe avant-sommet de Tarija puis descente jusqu´à la communauté de Tuni.

Une marche d’approche (45 minutes) est nécessaire pour rejoindre le glacier situé à 4850m d’altitude.

Nous montons progressivement sur le dôme pour atteindre un col à 5245m, que nous atteignons au bout de 3 heures (depuis le camp). Une montée raide nous amène ensuite au pic Tarija (5335m). La vue sur l’arête sommitale est splendide et impressionnante.

Une descente en rocher nous y amène. Un dernier effort est nécessaire pour venir à bout de cette paroi et rejoindre le sommet du Pequeño Alpamayo situé à 5410m (5/7 heures environ depuis le camp de base).

Descente au camp en environ 3 heures.

Descente vers la communauté de Tuni (environ 2 heures).

Nuit à l'hôtel Ecolodge Tuni**.

(confort sommaire : absence de chauffage et d´eau chaude).

Nous vous recommandons d´avoir un sac de couchage.

JOUR
9

Tuni - Laguna Chiarkhota

Nous laissons derrière nous l’agréable village de Tuni pour longer le lac du même nom. De là la tête du Condoriri nous observe et nous rejoignons son pieds en traversant un bofédal (sorte de tourbière andine) où patures lamas, ânes et moutons. Nous retrouvons les muletieres et mules qui nous aideront à porter le matériel jusqu’au camps de base de notre ascension.

Après quelques heures de marche nous atteignons la lagune Chiarkhota et à son bout notre zone de campement. Nous nous trouvons alors au cœur de la cordillère Royale et du massif du Condoriri.

nuit en bivouac.

JOUR
10

Laguna Chiarkhota - Condoriri (tête)

Tête du Condoriri.

Grade III/AD+, Max 60°.

Départ vers 03:00 du matin. Tentative d’ascension jusqu’au sommet (voie normale / 6-8 h). Une montée très abrupte et éprouvante dans un pierrier nous amène à un col situé à 5200m. Là nous chaussons nos crampons pour prendre pied sur le glacier. Une pente assez raide nous amène sur un plateau situé à 5460m au pied de la tête du condor. Une goulotte raide nous conduira finalement sur la crête.

Puis le moment est venu de penser à redescendre jusqu’à la laguna Chiarkota.

Nuit en bivouac.

JOUR
11

Laguna Chiarkhota - Laguna Jurikhota

Départ le matin pour le col Austria (5160 m alt.). Un petit crochet nous mène au pic du même nom (5350 m), d´où le regard embrasse à la fois La Paz et la lac Titicaca. Nous descendons ensuite à la laguna Congelada (deux glaciers viennent mourir dans ses eaux gelées), joyau enchâssé à 4900 mètres d’altitude, au pied de l´aile gauche du Condoriri. Puis descente à la laguna Juri Khota, où nous installons notre campement. Temps de marche : 6h.

JOUR
12

Laguna Jurikhota - Laguna Palcoco

Passage d’un premier col (Janchallani, 4910 m alt.) le matin pour rejoindre la laguna Sistaña (4700 m alt.). Nous contournons ensuite le massif du Wawanaki et descendons doucement jusqu´à la laguna Palcoco. Nous installons notre campement près des baraques abandonnées de l´ancienne mine.

JOUR
13

Laguna Palcoco - Refuge Qala Uta

Plus d´échappatoire : il nous faut franchir la grande barrière de la Cordillère. Ce sera fait par le col perdu de Chiqapa (5100 m alt.), d´où nous redescendons à Qala Uta (maison de pierre, en langue aymara). La communauté y a construit un très beau refuge, en coopération avec la fondation PRAIA. Très belle réussite de développement et d´écotourisme communautaire. Temps de marche : 7h.

Refuge Qala Uta - Huynara

Nous partons en direction de la Mine Fabuleuse. Puis longue traversée à flanc de montagne, pour rejoindre en fin d´après midi notre campement, situé face au glacier Ankhohoyo (« enclos blanc »). La nuit se passe au pied du massif de Jankho Laya, au lieu dit de Huiynara. Temps de marche : 6h.

JOUR
15

Huynara - Laguna Leche

Nous quittons le chemin carrossable d´Hankolakaya et passons le col Huaraco (4775 m alt.), avant de redescendre vers la lagune Cotapata (« la lagune du haut », 4685 m alt.) toute proche. Nous bifurquons alors plein Sud pour rejoindre la laguna Leche. Ses eaux troubles, comme du « lait de glacier », de couleur émeraude sont envoûtantes. Temps de marche : 6h.

JOUR
16

Laguna Leche

Ascension du Chachacomani. Grade III/AD+, Max 55° Vérification du matériel. Départ vers 01:00 du matin. Tentative d’ascension jusqu’au sommet, puis redescente jusqu’au camp de base.

JOUR
17

Laguna Leche - Negruni

Nous longeons les flancs du massif des Tres Marías vers le Nord, pour rejoindre la vallée de Chiquini, que nous remontons jusqu´à notre campement. C´est peut être la partie la plus belle et la plus sauvage de la Cordillère. Notre camp est presque « coincé » entre les massifs de Negruni et de Chajowara. Les glaciers majestueux qui nous entourent ont pourtant terriblement diminué depuis 50 ans… Et même depuis une dizaine d´années, la fonte est plus que perceptible ! Temps de marche : 6h.

JOUR
18

Negruni - Valle Chajolpaya

Deuxième journée de transition, sur les contreforts du massif du Chearoko et du Calzada. Après avoir passé le col de Negruni (4930 m. alt., passage dans la neige durant 9 mois sur 12), notre chemin descend doucement jusqu´au hameau de Chajolpaya. Nous installons notre camp prés des méandres du río, où nous pouvons remarquer de nombreux trous creusés dans la tourbe : ils servent à élaborer la « kaya ». Les tubercules d´Oca (proches de la pomme de terre) sont immergés dans ces piscines durant 30 à 40 jours, jusqu´aux premières gelées de la Saint Jean (24 juin). Ils sont alors mis simplement à déshydrater dans de la paille pour donner la kaya. C´est l´une des nourritures de subsistance de la Cordillère les plus courantes. Un procédé presque similaire permet d´élaborer la tunta, fait à partir de pomme de terre blanche, qui est foulée pendant la déshydratation. Temps de marche : 5Hr.

JOUR
19

Valle Chajolpaya - Cocoyo

Nous laissons derriere nous le village « medieval » de Chajolapaya nous dirigeons vers le col Sarani (4520 m alt.) avant de redescendre vers le village de Cocoyo, qui doit son développement à la mine d’etain du nom de Candelaria, toujours exploitée. Nous installons notre camp un peu à l´écart du village. Bivouac. Temps de marche : 6h.

JOUR
20

Cocoyo - Utjaña Pampa

Passage le matin du col Khorvasini (4475 m alt.) puis descente le long des flancs de l’Illampu (6368 m alt.) jusqu’à l´estancia Utjaña Pampa (3900 m alt.).Bivouac. Temps de marche : 6h.

JOUR
21

Utjaña Pampa - Aguas calientes

Montée jusqu’au camp de base de l’Illampu, le lieu dit “aguas calientes” (4h – 4600 m alt.). Repas froid à midi. Tout compris. Bivouac (correspond au camp II de l’ascension de l’Illampu par la voie normale).

JOUR
22

Aguas calientes - Illampu

Grade III+ /D, Max 65º - avec guide de montagne. Nous partons vers le glacier que nous empruntons sur sa partie droite. 7 à 8 heures de marche, avec plusieurs passages raides, nous permettent d’atteindre le camp haut, à 5600 mètres d’altitude, juste sous le pic Schulze d’où nous contemplons la face Nord Ouest de l’Illampu, Repas froid à midi. Bivouac. Tout compris. Note : équipe de porteurs pour les deux jours de l’ascension.

JOUR
23

Illampu - Aguas calientes

Départ tôt le matin pour une tentative d’ascension du sommet. Depuis le camp haut, la voie normale emprunte l’arrête ouest. Nous gravissons un mur de neige et de glace de 300 m pour l’atteindre, puis un passage plus raide (65 º) juste sous le sommet que nous atteignons après 4 à 6 heures d’effort. Redescente dans l’après midi jusqu’à Aguas Calientes. Repas froid à midi. Tout compris. Bivouac.

JOUR
24

Aguas calientes - Sorata - La Paz

Descente jusqu’à Ancoma où un véhicule nous attend pour nous ramener à Sorata puis à La Paz (6/7 h de trajet). Repas froid à midi (inclus). Dîner libre.

De Lorena, nous rejoignons Millipaya, où nous retrouvons notre véhicule pour nous ramener à La Paz (3 heures de route).

Nuit hôtel Naira***.

JOUR
25

La Paz

Vous profitez aujourd’hui d’une journée libre à La Paz. Vous pouvez en profiter pour vous balader dans le centre historique, faire quelques courses dans la rue Sagárnaga connue pour ses nombreuses échoppes d’artisanat local, découvrir les objets nécessaire aux offrandes à la Pachamama (Mère Terre) dans le "marché aux sorcières", ou visiter l’un des nombreux musées de la ville… Et pourquoi ne pas prendre de la hauteur et faire un tour dans l’une des trois lignes de téléphérique ?

Nuit hôtel Naira***.

JOUR
26

La Paz - Aéroport El Alto

Un chauffeur vient vous chercher à votre hôtel et vous amène à l’aéroport.